Mars 2016

Visite à Taizé du directeur de l’OFPRA

Vendredi 11 mars, le directeur de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA), M. Pascal Brice, accompagné de Mme Marie Salord, magistrate et chef de la division des affaires juridiques de l’OFPRA, sont venus de Paris rendre visite aux réfugiés accueillis à Taizé et se rendre compte sur place de l’impressionnant élan de solidarité qui s’est manifesté dans la région à l’occasion de leur accueil.


Récit de la visite

Après avoir fait une courte visite du site et des lieux aménagés pour les rencontres internationales de jeunes, Pascal Brice et Marie Salord ont rencontré les jeunes migrants arrivés de Calais au mois de novembre [http://www.taize.fr/fr_article19854.html].

En effet, comme les frères avaient fait part de leur disponibilité à accueillir des réfugiés, onze jeunes migrants du Soudan et de l’Afghanistan habitent désormais à Taizé. Ces jeunes hommes, tous musulmans, vivent dans une maison du village, tout à côté de la maison des frères et des logements des jeunes pèlerins qui visitent la communauté.

Les jeunes ont pu se présenter et expliquer brièvement les raisons qui les ont amenés à quitter leur pays et leur familles et raconter les périples du voyage qui les a conduits à Taizé. Plusieurs parmi eux ont perdu des membres de leurs familles dans le conflit au Darfour, où certains des leurs se trouvent toujours, dans des camps de réfugiés.

Les Soudanais ont passé plusieurs semaines en Libye, certains même plusieurs mois, avant de s’aventurer à traverser la Méditerranée. Leur projet n’était pas de venir en Europe, mais simplement de trouver un lieu sûr pour vivre en paix. Arrivés à Calais, on leur a proposé d’aller dans le petit village de Taizé. M. Brice a remercié les migrants d’avoir fait confiance à cette proposition et aussi de faire confiance à la France pour traiter leur demande d’asile.

Après cette rencontre, la délégation de l’OFPRA a visité deux familles de réfugiés irakiens chrétiens. Une de ces familles, un couple irako-égyptien avec une petite fille de 7 ans, est à Taizé depuis 2010. L’autre famille, un couple avec deux garçons de 3 et 6 ans, est arrivée en France en juin de l’année dernière, venue directement d’Erbil, au Kurdistan irakien, à l’invitation de la communauté.

Les habitants de la région participent chaleureusement à l’accueil des réfugiés : des bénévoles viennent régulièrement leur enseigner le français et aider les enfants à faire les devoirs, des médecins ont soigné gratuitement ceux qui n’avait pas encore droit à la sécurité sociale, des voisins les emmènent faire des sorties dans la région et des promenades à bicyclette... Une rencontre avec quelques bénévoles s’imposait, afin de partager avec les visiteurs venus de Paris les questions et les joies liées à ce contact avec les réfugiés.

Plusieurs bénévoles ont exprimé leur reconnaissance aux réfugiés et dit tout ce qu’ils ont reçu de leur présence. Ils ont aussi manifesté leur incompréhension face à certaines lourdeurs administratives. L’échange, franc et ouvert, a permis à tous de prendre davantage la mesure de la complexité des situations et aussi de la recherche permanente, impulsée par les administrations, pour améliorer les inévitables défauts du système. L’attention à la personne et le respect de la dignité humaine sont la base d’un bon accueil des migrants.

La visite du directeur de l’OFPRA et la chef de son service juridique à Taizé s’est terminée par un repas soudanais, soigneusement préparé par les jeunes réfugiés.

Quelques liens sur le web

Sur le site du Journal de Saône-et-Loire [http://www.lejsl.com/edition-macon/2016/03/11/la-communaute-de-taize-jmnl] a été mis en ligne un reportage photo sur cette visite.

Par ailleurs, frère Alois a publié récemment une tribune sur la question des réfugiés en Europe, publiée pour les médias francophones, par les journaux La Croix [http://www.la-croix.com/Debats/Forum-et-debats/TRIBUNE-Face-migrations-depassons-peur-2016-03-07-1200744771] et La Libre Belgique [http://www.lalibre.be/debats/opinions/face-aux-migrations-depassons-la-peur-56dc60e03570ebb7a902a1b4].

Printed from: http://www.taize.fr/fr_article20376.html - 24 May 2019
Copyright © 2019 - Ateliers et Presses de Taizé, Taizé Community, 71250 France