Bangladesh

Le jour de Noël : un grand souffle de joie

Un des frères écrit : "Aujourd’hui, pour le repas de Noël chez nous (un repas festif, mais simple quant au menu), nous étions au moins 150 ! Heureusement notre maison est entourée d’un grand jardin, tout près du grand fleuve Bramapoutre qui coule à travers la ville. Parmi tous nos hôtes, il y avait une cinquantaine d’enfants et de jeunes handicapés intellectuellement que nous connaissons très bien, accompagnés des jeunes volontaires qui partagent leur vie quotidienne ; ces enfants et ces jeunes handicapés ont été pour la plupart abandonnés par leurs parents très pauvres à leur naissance. Il y avait aussi un bon nombre d’enfants très pauvres de nos deux "Clubs" d’enfants situés dans deux quartiers défavorisés de la ville ; certains de ces enfants vivent dans un petit bidonville proche de la gare, ou bien dans la gare elle-même quand ils n’ont plus de familles. Ces enfants avaient préparé des chants et des danses qu’ils ont montrés après le repas au cours d’un petit spectacle improvisé en plein air. C’était très réussi !

Il y avait aussi bon nombre d’autres amis musulmans, hindous et chrétiens de notre petite communauté qui étaient si heureux de ce moment passé ensemble ; parmi eux des estropiés, un aveugle, des mendiants que nous avions invités la veille... Il y avait aussi, bien sûr, des amis qui nous soutiennent tout au long de l’année et se sont engagés avec nous auprès de toutes ces personnes pauvres ou marginalisées que nous rencontrons chaque jour. C’était beau que ces amis de tous les jours soient venus aujourd’hui chez nous avec leur propre famille. Nous, les frères, nous les connaissons tous personnellement, mais le repas et la fête qui a suivi a permis que toutes ces familles se rencontrent aussi entre elles, et puissent faire connaissance. Nous avions vraiment l’impression d’être comme dans une grande famille, avec toutes les générations confondues !

Oui, cela a été un très beau moment passé tous ensemble, il y a eu beaucoup de rires et de chants, et c’était comme un grand souffle de joie et d’amitié partagée qui nous entrainait tous... De plus nous avons eu la chance d’une belle journée ensoleillée, alors que les jours précédents avaient été particulièrement froids !"

Printed from: http://www.taize.fr/fr_article13430.html - 14 November 2019
Copyright © 2019 - Ateliers et Presses de Taizé, Taizé Community, 71250 France